Newsletter Février 2016

1 2

Chères Supportrices, chers Supporters,

Je voudrai, tout dabord, vous souhaiter une très bonne année 2016… avec un peu de retard, certes! J’espère que vous avez bien pu profiter des fêtes de fin d’année et je vous souhaite  bonheur, santé et succès pour 2016.

De même, je voulais également vous remercier une fois encore toutes et tous de votre présence lors de notre soirée de lancement du 9 Décembre dernier. Votre soutien m’a beaucoup touché et me pousse à faire le maximum. Grâce à vous, nous avons pu couvrir l’achat de l’équipement pour la saison et nous vous en sommes très reconnaissants!

De mon côté, bien des choses se sont passées depuis le 9 décembre derniers…

Les premiers entrainements de ski avec ma coach, Manoelle Pauli, des passages dans les piquets avec mes nouvelles guides.. et bien plus encore.

C’est le weekend 11 et 13 décembre à Zermatt, pour le opening du Ski Académique Suisse, qu’Elie et moi avons fait nos premières journées de ski de la saison.

Nous avons donc repris nos repaires de la façon habituelle… Elie derrière hurlant les instructions et moi devant. Plusieurs choses nous ont très vite frappées :

premièrement, j’ai de gros problèmes d’équilibre lorsque l’inclinaison de la pente passe du raide au plat. Ce qui s’avère être un point important  à améliorer pour les compétitions et sur lequel nous nous entrainons, à ski et avec nos coaches de SportQuest,

deuxièmement, mais moins déterminant pour le projet, ce n’est pas facile pour le guide de constament crier les ordres tout en respirant, le tout à presque 3000 mètres d’altitude!

Une semaine plus tard, nous avons eu notre premier entrainement officiel de ski, avec notre coach de PlusSport Suisse (l’association de ski handisport) aux Crozets. Le manque de neige nous a contraint à limiter notre entrainement à la marche du parking au restaurant pour boire un café.

Nous en avons profité pour discuter du déroulement de cette première saison: les attentes de notre coach, notre projet et nos objectifs.

A cause de ses obligations universitaires, Elie s’est concentré sur ses révisions d’examens pendant les semaines de Noël et du Nouvel An.

J’ai pu skier de mon côté quelques jours jusqu’au moment ou, le jour de Noël, quelqu’un m’est rentré dedans sur les pistes de Chamonix. Heureusement, aucune blessure grave n’a été détectée suite à cette collision !

En janvier,  Elie étant dans l’impossibilité de guider à cause de ses examens, nous avons convenu d’un commun accord que je devais trouver des guides de substitution afin de pouvoir continuer les entrainements de PlusSport et de pouvoir participer à la première Swiss Desable Cup.

Il ne s’agit absolument pas d’un manque de volonté ou de motivation de la part d’Elie, c’est simplement qu’il souhaite se concentrer sur ses défits académiques. Par ailleurs, l’histoire du projet ne change absolument pas : Elie reste celui qui a émis l’idée de base de ma particpation aux Jeux et c’est grâce à lui que j’ai aujourd’hui le niveau pour me lancer dans la compétition. Je lui en serais éternellement reconnaissant.

Aujourd’hui, j’ai la chance de m’associer à deux nouvelles guides: ma cousine Anouchka Trancart, et une très bonne amie d’enfance Claire Terraillon.

Anouchka à 16 ans et est en 11ème année à l’Ecole Internationale. C’est elle qui a repris le dossard de guide au début de cette année 2016. C’est avec elle que j’ai  pu faire mon premier vrai entrainement de ski avec PlusSport le dimanche 10 Janvier aux Crozets.

A cette occasion, notre coach, après nous avoir vu skier, nous a dit que nous avions toutes nos chances d’arriver aux Jeux, si nous étions prêts à mettre le maximum.

Par la suite, nous avons participé à notre première Swiss Desable Cup (SDC) au Liechtenstein. Ces SDC sont principalement des entrainements chronométrés, ce ne sont pas de vraies courses ayant un impact sur les points IPC, et donc, sur les qualifications pour les Jeux. En revanche, elles nous donnent l’occasion de nous entrainer dans des stades de Géant tout en nous mettant dans une atmosphère de compétition.

Les weekends de SDC consistent en un entrainement non-chronométré le samedi et à la « compétition » le -dimanche. Nous avons donc eu l’occasion de faire nos premiers deux passages dans des piquets ce samedi 16 Janvier.

Le premier a été correct, si nous tenons compte du fait qu’il s’agissait de notre première descente dans des portes. En revanche, nous avons fait toutes les erreurs pouvant être faites dans un slalom géant lors du deuxième tour : impliquant un crash dans les filets de sécurité, deux collisions avec des piquets, et une sortie en hors piste suite à un virage trop large.

Nous n’avons malheureusement pas pu faire la « compétition » le dimanche 17 à cause du mauvais temps.

Ce weekend nous aura permis de voir ce sur quoi nous devions travailler, à savoir : la coordination entre Anouchka et moi, le timing pour donner les ordres, la vitesse d’exécution, et, en ce qui me concerne, oser prendre de la vitesse.

Nous avons donc passé les deux weekends suivants à travailler tout ses aspects pour finalement les mettre en pratique lors de notre deuxième coupe de Suisse du 6 au 7 février.

Nous venons de rentrer de notre deuxième SDC qui à cette fois eu lieu dans l’Oberland Bernois. La différence avec la première a été flagrante. Nous avons pu faire quatre passages dont trois chronométrés. Les deux premiers se sont très bien passés, avec un temps réel d’une minute et cinquante secondes lors du deuxième tour; temps de compensation non-inclu. Le troisième a été laborieux, à cause d’une collision avec la troisième porte. Et nous avons finis sur un bon dernier passage, pour lequel nous avons quand même été disqualifiés pour nous être arrêtés quelques secondes.

Si la première course nous a fait réaliser les aspects techniques sur lesquels nous devons travailler, celle-ci nous a bien montré le mental qu’il faut avoir… Mais encore une fois, si nous nous donnons les moyens, nous pouvons y arriver.

Nous allons, ce dernier mois et demi qui nous reste, skier entre Chamonix, ou un stade de Géant est ouvert à tous sur le domaine du Brévent; à Mont-Genèvre, ou Anouchka a accès au stade d’entrainement du ski club; à Verbier, ou nous participerons au Challenge Phillipe Roux qui a lieu tout les samedis; aux entrainements avec notre coach aux Crozets; et aux entrainement slalom du ski Académique Suisse à Saint-Cergues. Il nous reste maintenant plus qu’une Swiss Desable cup et nous arriveront aux Championnats Suisse pour l’entrée en équipe suisse.

Je vous transmettrai des nouvelles de nos entrainements courant avril avec des photos et le portrait de mes nouvelles guides.

Amitiés à tous et à toutes,

Sportivement vôtre,

 

Thibault

Laisser un commentaire